Warning: The magic method OCDI\OneClickDemoImport::__wakeup() must have public visibility in /homepages/3/d277973325/htdocs/homoconscientus/wp-content/plugins/one-click-demo-import/inc/OneClickDemoImport.php on line 128
Modèle économique rationnellement égoïste -

Homo Conscientus,
un modèle économique rationnellement égoïste

Je suis égoïste et j’essaie d’être rationnel. En 2020, j’estime que les enjeux (notamment climatiques et algorithmiques) qui menacent notre société sont tels que mon égoïsme rationnel me pousse à implémenter une stratégie de dons pour la lutte contre le changement climatique. Si vous voulez avoir plus de détails sur cet égoïsme rationnel, vous pouvez lire l’article « Nommons l’ennemi » que j’ai écris à ce sujet. Cette stratégie de dons, à quoi ça consiste précisément ? 

Question 1 : combien tu donnes par mois ?

– Tant que je n’arrive pas à me générer un SMIC, j’estime que je ne suis pas en mesure de faire de dons.

– Pour la tranche « SMIC au salaire médian français (1700 euros net) » : je pense partager le surplus de chiffre d’affaires (CA) au-delà du CA nécessaire au versement d’un SMIC, entre 25% à des dons et 75% à l’augmentation de mon salaire jusqu’à 1700 euros net.

– Pour la tranche « salaire médian français (1700 euros net) au salaire moyen français (2100 euros net) » : je pense partager le surplus de CA entre 50% à des dons et 50% à l’augmentation de mon salaire jusqu’à 2100 euros net.

– Pour la tranche « au-dessus de 2100 euros net » : tout le surplus de CA sera alloué à des dons.

L'ennemi c'est notre égoïsme irrationnel

Question 2 : A qui tu donnes ?

Bon pour l’instant, la seule organisation à qui j’ai jamais donné c’est Wikipedia mais le jour « béni » où j’aurai la chance de donner de manière plus structurée, il faudra bien savoir à qui donner. Je pense suivre la logique de l’association qui fait la promotion de l’altruisme efficace. Ils proposent 4 axes de dons : santé et pauvreté, bien-être animal, risques catastrophiques globaux et France.

Personnellement, je me tournerai instinctivement vers l’axe « risques catastrophiques globaux » pour la bonne et simple raison que ce sont ces risques-là qui me terrorisent. 

Par conséquent, pourquoi pas une association comme celles proposées dans ce guide du don efficace ou bien le « shift project » ou bien encore une ONG dont le but serait de résoudre le problème de l’alignement entre l’intelligence artificielle et ce dont l’humanité a vraiment besoin ?

 

Question 3 : Combien as-tu donné pour l’instant ?

Au 1er février 2020, pour l’instant : 0 euro

Salaire Décembre 2019 : SMIC
Salaire Janvier 2020 : 275 euros net

Si vous voulez tester ma politique de dons, n’hésitez pas à me faire cravacher sur des conférences ou des formations 

Question 4 : Mais en fait t’es sous crédible pour l’instant ?

Oui et non :).

Oui je suis « sous-crédible » car en effet, pour l’instant, je n’ai rien donné et en ce sens on peut tout à fait remettre en question ma capacité à sacrifier d’hypothétiques gains pour le donner à des organisations, quelles qu’elles soient.

Et non je ne suis quand même pas complètement « sous-crédible » car j’ai, en fait, déjà commencé à faire ce « choix-là » il y a quelques années. J’ai quelque part déjà choisi de « sacrifier des gains » (non hypothétiques pour le coup) lorsque j’ai abandonné en 2012 une « carrière » et le « salaire » indécent de 7000 euros/mois qui allait avec. A l’époque, je travaillais paisiblement en Australie dans l’entreprise « Accedo » et je suis parti pour revenir à Toulouse et co-fonder la coopérative Palanca en 2012 puis Homo Conscientus en 2019. Ces deux derniers projets ont ceci en commun que les deux :

  • correspondent à des activités qui tentent, à leur modeste mesure, de participer à la résolution des enjeux titanesques de notre époque
  • ne m’ont jamais fait gagner plus de 1500 euros net (ce qui pour l’instant a été tout à fait suffisant)